Menu

Séparation de couples - votre avocat à Evry, Corbeil-Essonnes

Votre avocat intervient pour apaiser vos tensions

Un couple non marié qui décide de se séparer est souvent confronté à des questions sur les droits et obligations qui découlent de la nouvelle situation. Notons qu’un couple non marié et non pacsé peut se passer de l’autorisation du juge aux affaires familiales pour se séparer. La liberté de chacun est la règle. Votre avocat en droit de la famille, dont le cabinet se trouve à Evry, Corbeil-Essonnes vous aide à mieux appréhender les réalités liées à une séparation de couple.

La loi prévoit qu’un couple non marié qui vit en concubinage peut vivre séparément à l’issue d’une procédure analogue au divorce par consentement mutuel. En effet, l’article 373-2-7 du Code civil stipule que les parents peuvent engager une procédure afin de faire homologuer auprès du juge une convention par laquelle ils établissent les modalités de l’exercice de l’autorité parentale. Ils peuvent aussi fixer les montants des contributions de chacun à l’éducation des enfants. 

Ces procédures peuvent être mis en œuvre avec l’aide d’un avocat. Il pourra vous organiser un rendez-vous afin d’organiser amiablement une séparation de couple.

La pension alimentaire au centre de la séparation d’un couple non marié ou non pacsé

Votre avocat pour divorce à Evry exerce le droit de la famille et met à votre disposition son expérience dans le domaine de la médiation familiale pour vous aider à mettre en route un projet consensuel de séparation de couple non marié ou non pacsé. Il intervient dans les localités de Ris-Orangis, Corbeil-Essonnes et Viry-Châtillon. Il vous assiste également devant le juge dans le cas où une requête commune de séparation n’est pas possible.

La séparation d’un couple non marié avec des enfants impliquent les enfant sautant que dans un couple marié ou pacsé. Elle implique en effet de statuer sur l’autorité parentale et leur résidence habituelle. La pension alimentaire des enfants du couple est régie par une table de référence éditée par le ministère de la Justice.

Le calcul de la pension alimentaire tient compte des revenus des deux concubins, leur endettement, leurs charges et les besoins des enfants. Prenez rendez-vous auprès de votre avocat en droit de la famille pour connaitre les détails.

Une question ? Contactez-moi

Consultez également :